La supervision fait partie de l'éthique professionnelle du psychopraticien. Elle est pour lui l'occasion de soumettre sa pratique de façon régulière à l'opinion, à l'analyse et au conseil d'un psychopraticien plus expérimenté. Elle peut être pratiquée en groupe et/ou en séances individuelles.

Le travail de supervision est centré sur l'analyse des mécanismes de projection, de transfert et contre-transfert à l'oeuvre dans la relation thérapeutique.

La supervision est aussi un lieu d'échange d'informations, d'enrichissement et de recherche. Elle remplit une fonction de formation permanente et contribue à l'écologie du praticien grâce au partage fait avec ses collègues. Elle installe un moment de pause et de respiration dans la pratique exigeante du métier de psychopraticien.

Tout ceci fait de la supervision une garantie de sécurité à la fois pour le consultant et pour le praticien.

•• SUPERVISEURS DE L'INSTITUT

Pierre-Yves Brissiaud
Eliane Jung-Fliegans
Marie-Françoise Metthez
Denise Pécheur
Lucien Tenenbaum
Claude Vaux