L'animation d'un séminaire d'été de thérapie psychocorporelle ouvert à tout public clôture la formation. Le thème, la rédaction du programme, la conception de la plaquette de présentation ainsi que l'animation du séminaire sont le fruit du travail collectif des étudiants et des formateurs.

Moyens pédagogiques :
- expression émotionnelle et corporelle
- langage du corps, stimulation des fascias
- relaxation, réve éveillé
- danse, mouvement, peinture, jeux de réle
- temps de parole en petit et grand groupe
- séances individuelles de psychothérapie

Animation : Eliane Jung-Fliegans et Claude Vaux, formateurs, superviseurs, psychothérapeutes titulaires du CEP ainsi qu'une équipe de psychopraticiens en fin de formation à l'IFCC.

Voir le contenu didactique de la formation

•• MOI, LES AUTRES DU 11 AU 15 JUILLET 2016


J'aime les autres, j'ai besoin des autres,
j'ai peur des autres, je les déteste,
je crie avec eux, je ris avec eux,
je vis avec les autres, sans eux je n'existe pas !
Mais à quel prix ?

Inconfort, nervosité, ventre noué, mal de dos...
Maux du corps... qui parlent de
ce que je ne sais pas ou ne peux pas dire.
Et quand mes peurs me débordent,
vivre en groupe devient un enfer.

Comment trouver ma place entre
mon besoin d'appartenance et celui
d'être reconnu dans ma singularité ?

Dans ce séminaire de thérapie psychocorporelle,
l'intelligence du corps est le point d'appui
pour questionner et identifier mes difficultés
et mes besoins dans mes relations avec les autres
(mes collègues, mes amis, ma famille, mes amours).




Voir la plaquette

•• PEUR, CONFIANCE DU 12 AU 16 JUILLET 2015





Voir la plaquette



Le corps est un véritable ami
dans lequel notre histoire est inscrite.

Le coeur qui bat trop fort, le froid, les frissons,
les tremblements intérieurs parlent de nos peurs.
Respirer librement, avoir chaud au ventre et aux
pieds traduisent un sentiment de sécurité.

Accueillir, faire confiance à son ressenti,
à ces sensations calment quelque chose
à l'intérieur, permet de rester
présent à sa propre réalité et d'aller
dans le mouvement de la vie. La capacité
de bouger est moteur de liberté.

Ce séminaire a été l'occasion de nous relier
à l'intelligence de notre corps avec
l'appui de la thérapie psychocorporelle
pour voyager sur le fil de nos vies,
à la recherche d'un meilleur équilibre
entre la peur et la confiance.

•• LIENS D'AMOUR DU 13 AU 17 JUILLET 2014


Parfois, ce à quoi nous aspirons le plus
est aussi ce qui nous effraye le plus.
Ainsi en est-il souvent de l'amour...

Blessures de l'enfance, manque d'affection,
séparation douloureuse, chantage affectif...
empoisonnent les relations. L'image de l'autre
est déformée par des attentes idéalistes,
des besoins souvent mal identifiés.

L'amour est une quête patiente et passionnée
vers un ailleurs, vers un «autre». Quand elle passe
par un retour à soi, elle permet peut-être
d'apprendre à aimer non pas plus mais mieux.

Un amour de soi défaillant peut
entraîner des comportements dépendants,
destructeurs voire autodestructeurs.

Au port de la vie, sans séparation, point de
possible traversée, mais sans amarrage,
point de solide construction.

Nous vous invitons à un voyage sur l'océan du désir,
en quête de ce continent qu'on appelle «AMOUR»,
avec escales nécessaires inévitables sur les îles
«Séparation», «Deuil», «Souffrance» mais aussi
«Confiance», «Liberté», «Engagement»...




Voir la plaquette

•• BLESSURE DE VIE, FORCE DE TRANSFORMATION DU 14 AU 18 JUILLET 2013





Voir la plaquette


Les blessures de vie, deuils, séparations,
maladies, abus, maltraitances... laissent leurs empreintes, s'imposent à nous et dérangent nos vies.

Simple mal passager ou douleur qui s'installe,
la souffrance que ces blessures engendrent
bouscule, fragilise, isole...
Cette souffrance, on ne peut l'éviter, ni la
raisonner. Elle use le courage.

Qu'en faire ? Quelle place lui donner ? La nier,
la subir, vouloir la contrôler, nous résigner...?
Dans la solitude que la souffrance génère et
le désordre qu'elle entraîne, quelque chose
cherche à se faire entendre.

Le séminaire propose de l'écouter.

Les ressources de la nature, la créativité,
la prise en compte de nos émotions,
l'attention donnée au corps, le partage,
permettent d'aller à la rencontre
de ce qui nous a blessés et de favoriser
un mouvement de... transformation.

•• AMOUR INTRUSION DU 16 AU 20 JUILLET 2012


Au nom de l'amour,
on inflige parfois à l'autre ou à soi-même
des souffrances de tous ordres par des
comportements inappropriés, voire abusifs.

Beaucoup d'entre nous ont vécu des
expériences blessantes, peut-être même avec
des personnes bienveillantes avec lesquelles des
liens d'amour existaient ou existent encore.

Bien souvent, dans l'impératif besoin,
le brûlant désir, ou même la folle rage,
de vouloir aimer ou de vouloir être aimé,
on peut être amené à prendre, intruser l'autre,
se laisser abuser, ou se violenter soi-même.

Qu'est-ce qui peut pousser à falsifier
ainsi le visage de l'amour ?!!

Quelles blessures se tapissent au creux
de nos histoires pour engendrer des attitudes,
des paroles, des actes qui transgressent
les limites, les nôtres ou celles de l'autre,
parfois même jusqu'à l'abomination ?

La thérapie psychocorporelle offre l'appui
nécessaire pour visiter ce qui résonne
en nous dans l'articulation Amour - Intrusion.
Partir explorer ces espaces où l'amour se
transforme en toutes sortes d'enfers permet
de découvrir aussi les chemins pour en sortir.




Voir la plaquette

•• HONTE ET LIBERTÉ DU 11 AU 15 JUILLET 2011


C'est dans le regard de l'autre
que nous nous construisons
et c'est aussi dans ce regard
que la honte prend forme.

Honte ordinaire faite de petites gênes,
de timidités, d'envie de se cacher...

Trop de honte qui envahit tout, qui fige, qui isole...

Le séminaire est une invitation
à remonter aux racines de ce sentiment
qui comme un verrou
peut limiter la liberté d'être,
d'agir et d'aimer.

Voir la plaquette

•• LIENS ET DEPENDANCES DU 12 AU 16 JUILLET 2010


Inachevé à la naissance, l'être humain dépend
de la satisfaction de son besoin fondamental
d'attachement. C'est dans la relation à l'autre
qu'il se développe et construit la base de
sécurité qui lui permet de se tenir debout
et de s'engager dans la vie.

Quand ce besoin n'est pas suffisamment nourri,
il engendre un processus de substitution qui prend
souvent la forme de dépendances diverses :
affectives, travail, argent, médicaments,
alcool, drogues, sexe, nourriture...

Ces dépendances, dont pour la plupart nous avons
honte, peuvent gouverner une partie de nos vies
et aller même jusqu'à nous réduire à l'esclavage.
Elles impriment alors des souffrances dans nos
corps et nos âmes, inscriptions identitaires
qui tissent le fil de nos vies.

Si nos liens parfois nous étouffent et nous figent
dans les temps de la dépendance, de l'isolement
et du rejet, ils peuvent aussi nous soutenir et
nous permettre de nous sentir plus libres :
une main tendue sur le chemin, un regard
d'amour, une parole de réconfort...



Voir la plaquette

•• POIDS DU DESTIN, FORCE DE L'INSTINCT DU 13 AU 17 JUILLET 2009



Le corps est la mémoire vivante de notre histoire.
Les épreuves de la vie comme les moments de
bonheur y laissent la trace de leurs passages.

Les empreintes du passé peuvent nous enfermer,
nous figer dans des situations qui se répètent,
parfois même au fil des générations.

S'agit-il pour autant d'une fatalité ?

L'homme peut-il renouer avec sa partie animale ?
Peut-il renouer avec la force de son instinct,
instinct du mouvement,
instinct du chemin à prendre ?

Voir la plaquette




•• AGIR, SUBIR SA VIE DU 14 AU 18 JUILLET 2008





Lancé dans le kaléidoscope du vivant,
pris dans le tourbillon de la vie,
l'être humain n'arrête pas d'agir,
et pourtant il a le sentiment de subir.

Du subir à l'agir, de l'agir au subir,
comment se mettre au centre de sa vie ?

En donnant la parole au corps,
la thérapie psychocorporelle permet
d'éveiller les mémoires enfouies,
d'éclairer les modes de fonctionnement
et de libérer l'énergie retenue.

C'est la possibilité d'entrer dans une
meilleure présence à soi-même et à l'autre
et de redonner ainsi toute sa place à la vie,
comme force vitale, créatrice.

La vie et ses couleurs, ses mouvements,
ses changements, ses rythmes...

•• CONFLIT TABOU DU 14 AU 18 JUILLET 2007



Entrer en conflit, c'est mettre en danger
la relation, risquer d'apparaître fragile,
tel que l'on est derrière le masque,
avec ses émotions, son désir,
sa tristesse, sa colère ou sa peur.

Et aussi qui m'aimera si j'ose le conflit !

Sournoisement, le conflit évité à l'extérieur
s'installe au-dedans, rend amer,
ronge d'aigreur et de maux.

Il s'inscrit dans le corps… le plombe
et le cuirasse sous des kilos de tensions
et d'agressivité subie, de non-dits pesants,
de violence contenue…


•• FACE ET PILE DU 10 AU 14 JUILLET 2006

FACE ET PILE

du 10 au 14 juillet 2006

Reconnaître et accepter le jeu des énergies
et émotions contraires n'est pas toujours
chose aisée.

D'un côté : "la vie me sourit", "je suis zen",
"j't'aime", "tout va bien", "que du bon",
"je prend mon pied".

De l'autre : "je déprime", "j'en peux plus",
"je pète les plombs", j'ai envie de tout larguer",
"tout est ma faute", "je tourne en rond",
"je ne peux pas vivre sans toi", "à quoi je sers ?",
"je comprend pas".

Façonnés à la fois par notre éducation
et notre culture, marqués par nos héritages,
les chemins et les choix que nous avons fais,
nous nous sommes adaptés.
Pour cela, nous cachons souvent derrière
un masque et repoussons dans l'ombre
ce qui nous dérange,
ou dérange notre entourage.

•• SEPARATION REPARATION DU 19 AU 23 JUILLET 2005


"Une rencontre n'est que le commencement
d'une séparation" Proverbe japonais

...et une séparation peut être le commencement
d'une rencontre avec soi-même.

Naissance, rupture, fracture, séisme,
coeur brisé, perte de volonté, prise de tête,
sentiment d'être au fond, impossibilité
de faire des choix, traversée du désert...

L'écoute du corps, l'expression des émotions,
l'intégration des aspects irrationnels et intuitifs
de la personnalité, la mise en mots des souffrances
liées aux pertes et aux séparations
ouvre la voie à une possible réparation...

un regard nouveau sur ces mouvements de vie.

•• DESIR FORCE DE VIE DU 12 AU 16 JUILLET 2004


Si l'Homme est un être désirant,
le désir reste un mystère.

Nos sociétés modernes savent
parfaitement utiliser son pouvoir d'attraction.
Elles nous fabriquent des désirs « prêt-à-porter »
qui ont peu à voir avec ce qui nous motive profondément, des désirs qui nous coupent
de la nature réelle de nos élans,
de ce qui nous fait bouger, aimer, vivre...

Une « ultra moderne solitude »...

Et que dire des moments d'absence, de vide,
des passages de déprime que nous traversons
envers et contre tous ces mots d'ordre à la mode :
performance, efficacité, bonheur, jouissance
et surtout sexualité libérée.

•• ME CONSTRUIRE AVEC CE QUE LE CORPS RACONTE DU 15 AU 19 JUILLET 2003




Intelligent, plein de sagesse et de mystère,
mémoire vive de notre histoire,
le corps parle au-delà des mots.

Ses messages, riches d'enseignements
souvent incompris, restent en friche
dans le silence des profondeurs.

Son language, comme une boussole intérieure
est une aide précieuse dans la connaissance
de nous-même et dans la relation aux autres.

•• TALENTS.COM DU 8 AU 12 JUILLET 2002

Pris dans le tourbillon ou la routine
de nos activités, force est de constater que,
trop souvent, nous nous oublions.

La manière dont nous menons notre vie nous permet-elle d'exprimer nos talents personnels ?

Y aurait-il encore en nous des chemins à découvrir, des rêves à réaliser ?

Ce stage "Talents.com" est une halte,
un retour aux sources.

Dans un tel voyage, la conscience et l'intelligence du corps sont des points d'appui essentiels.
L'expérience du groupe est un cadre privilégié
pour déployer ses ressources, oser vivre
sa différence, et reconnaître son originalité.

Ce temps de respiration permettra
de développer confiance et estime de soi.

•• À TES AMOURS DU 17 AU 21 JUILLET 2001




Ce séminaire est invitation à redécouvrir les ressources cachées du coeur qui nourissent
la relation à soi et aux autres.

Cette force régénératrice nous portera,
à travers nos conflits, nos divisions intérieures,
nos différences vers les chemins secrets
de la rencontre du masculin et du féminin.

Haut de page